Les sources, qui ont souhaité rester anonymes, précisent qu'il y aurait rapidement un accord entre les deux entreprises. Perrigo aurait été préférée aux autres candidats qui étaient Sanofi, Actavis et Boehringer Ingelheim.

L'entreprise créée par son CEO Marc Coucke pourrait changer de propriétaire pour 4 milliards d'euros.

Les porte-paroles de Perrigo et Omega Pharma n'ont pas voulu réagir à l'information de Bloomberg.

Les sources, qui ont souhaité rester anonymes, précisent qu'il y aurait rapidement un accord entre les deux entreprises. Perrigo aurait été préférée aux autres candidats qui étaient Sanofi, Actavis et Boehringer Ingelheim.L'entreprise créée par son CEO Marc Coucke pourrait changer de propriétaire pour 4 milliards d'euros.Les porte-paroles de Perrigo et Omega Pharma n'ont pas voulu réagir à l'information de Bloomberg.