"Le climat est apaisé depuis que le groupe Lhoist a accepté une expertise externe de son plan de restructuration", ont expliqué la CSC et la FGTB. "En trente jours, l'excellente collaboration entre la direction, les travailleurs et leurs représentants syndicaux a permis au bureau d'experts SECAFI de proposer des pistes ambitieuses pour préserver l'emploi." "Le conseil d'entreprise de ce 12 novembre sera une journée cruciale pour les dizaines de familles qui sont dans l'attente d'être fixées sur leur sort", ont-ils ajouté. "Les différentes alternatives y seront défendues et plusieurs dizaines de postes pourraient être sauvés." Le 12 septembre 2019, le groupe Lhoist avait annoncé son intention de supprimer 117 postes dans ses trois usines belges, situées à Marche-Les-Dames, Jemelle et Hermalle-Sous-Huy. (Belga)

"Le climat est apaisé depuis que le groupe Lhoist a accepté une expertise externe de son plan de restructuration", ont expliqué la CSC et la FGTB. "En trente jours, l'excellente collaboration entre la direction, les travailleurs et leurs représentants syndicaux a permis au bureau d'experts SECAFI de proposer des pistes ambitieuses pour préserver l'emploi." "Le conseil d'entreprise de ce 12 novembre sera une journée cruciale pour les dizaines de familles qui sont dans l'attente d'être fixées sur leur sort", ont-ils ajouté. "Les différentes alternatives y seront défendues et plusieurs dizaines de postes pourraient être sauvés." Le 12 septembre 2019, le groupe Lhoist avait annoncé son intention de supprimer 117 postes dans ses trois usines belges, situées à Marche-Les-Dames, Jemelle et Hermalle-Sous-Huy. (Belga)