60% des 150 CFO sondés par PwC, dont 10 en Belgique, estiment que l'épidémie pourrait avoir un impact significatif sur leurs activités commerciales et pas moins de 80% prévoient une perte de revenus ou de bénéfices. Les directeurs financiers renforcent donc les mesures de réduction des coûts, car une majorité croissante d'entre eux craignent que le Covid-19 ait une incidence considérable sur leurs activités.

Selon PwC, les répondants belges font preuve d'un optimisme prudent: 40% pensent que leurs activités reviendraient à la normale en moins d'un mois en cas d'arrêt immédiat de la propagation du Covid-19. 20% de responsables financiers belges estiment néanmoins qu'un retour à la normale ne pourrait être envisagé qu'après trois à six mois.

60% des 150 CFO sondés par PwC, dont 10 en Belgique, estiment que l'épidémie pourrait avoir un impact significatif sur leurs activités commerciales et pas moins de 80% prévoient une perte de revenus ou de bénéfices. Les directeurs financiers renforcent donc les mesures de réduction des coûts, car une majorité croissante d'entre eux craignent que le Covid-19 ait une incidence considérable sur leurs activités. Selon PwC, les répondants belges font preuve d'un optimisme prudent: 40% pensent que leurs activités reviendraient à la normale en moins d'un mois en cas d'arrêt immédiat de la propagation du Covid-19. 20% de responsables financiers belges estiment néanmoins qu'un retour à la normale ne pourrait être envisagé qu'après trois à six mois.