Le groupe a limité la casse au second semestre avec un chiffre d'affaires en recul de seulement 8,9% et 660 millions d'euros de perte nette. Mais ses chiffres annuels restent plombés par des ventes en recul de -21,3% et les résultats de son partenaire japonais Nissan. (Belga)

Le groupe a limité la casse au second semestre avec un chiffre d'affaires en recul de seulement 8,9% et 660 millions d'euros de perte nette. Mais ses chiffres annuels restent plombés par des ventes en recul de -21,3% et les résultats de son partenaire japonais Nissan. (Belga)