La dernière en date est Sabena Aerospace, installée à Zaventem, sur le site de l'aéroport de Bruxelles-National.

"Aux termes de cet accord de coopération, signé au siège de Sabena Aerospace à Zaventem, les deux grandes entreprises technologiques exploreront les possibilités de collaborer dans un certain nombre d'activités, dont certaines s'efforcent de servir les intérêts de sécurité essentiels de la Belgique", a précisé BAE Systems dans un communiqué.

Les activités proposées comprennent une collaboration potentielle dans le développement de capacités de réparation, de maintenance et de support ainsi que le transfert de technologies, de savoir-faire et de propriété intellectuelle entre les deux entreprises.

BAE Systems soutient le gouvernement britannique au nom des gouvernements allemand, italien et espagnol dans l'offre de l'Eurofighter Typhoon.

Le gouvernement belge prévoit d'acheter 34 nouveaux avions de combat pour succéder aux F-16 et a réservé un montant initial d'environ 3,6 milliards d'euros pour cette acquisition. Il devra trancher, en principe à la mi-2018, entre les deux candidats ayant répondu dans les règles à l'appel d'offres, le F-35 Lightning II américain et le Typhoon du consortium européen Eurofighter, alors que la France propose le Rafale de l'avionneur Dassault dans le cadre d'un "partenariat stratégique" plus vaste et plus flou

Parmi les autres entreprises ayant conclu un accord avec BAE Systems - et souvent aussi avec les représentants des autres candidats - figurent Asco, Imec, Esterline, Ignition! , le groupement Belag, Flanders Make, Flam 3D et Elcos.

La dernière en date est Sabena Aerospace, installée à Zaventem, sur le site de l'aéroport de Bruxelles-National. "Aux termes de cet accord de coopération, signé au siège de Sabena Aerospace à Zaventem, les deux grandes entreprises technologiques exploreront les possibilités de collaborer dans un certain nombre d'activités, dont certaines s'efforcent de servir les intérêts de sécurité essentiels de la Belgique", a précisé BAE Systems dans un communiqué. Les activités proposées comprennent une collaboration potentielle dans le développement de capacités de réparation, de maintenance et de support ainsi que le transfert de technologies, de savoir-faire et de propriété intellectuelle entre les deux entreprises. BAE Systems soutient le gouvernement britannique au nom des gouvernements allemand, italien et espagnol dans l'offre de l'Eurofighter Typhoon. Le gouvernement belge prévoit d'acheter 34 nouveaux avions de combat pour succéder aux F-16 et a réservé un montant initial d'environ 3,6 milliards d'euros pour cette acquisition. Il devra trancher, en principe à la mi-2018, entre les deux candidats ayant répondu dans les règles à l'appel d'offres, le F-35 Lightning II américain et le Typhoon du consortium européen Eurofighter, alors que la France propose le Rafale de l'avionneur Dassault dans le cadre d'un "partenariat stratégique" plus vaste et plus flou Parmi les autres entreprises ayant conclu un accord avec BAE Systems - et souvent aussi avec les représentants des autres candidats - figurent Asco, Imec, Esterline, Ignition! , le groupement Belag, Flanders Make, Flam 3D et Elcos.