De manière globale, le syndicat chrétien dénonce les mesures prises par le gouvernement sur l'emploi. Pour Marie-Hélène Ska, "on va aujourd'hui vers des contrats intérim à durée indéterminée et un détricotage des contrats de travail". La secrétaire générale préfèrerait que le gouvernement se penche plutôt sur les différences qui subsistent encore entre les ouvriers et les employés, comme "le pécule de vacances ou les conventions collectives de travail". Le gouvernement propose de réintroduire la période d'essai, supprimée en 2014 dans le cadre de l'accord des partenaires sociaux sur l'harmonisation des statuts des employés et des ouvriers. Il laisse aux syndicats et organisations patronales jusqu'au 30 septembre pour émettre leur avis sur cette mesure. Les syndicats, dans leur ensemble, n'acceptent pas que le gouvernement revienne sur leur accord, fait de compromis. La concertation sociale s'annonce compliquée, dans un contexte social déjà tendu et marqué par les actions de la FGTB mardi et de la CSC mercredi contre les mesures prises par le gouvernement Michel dans le cadre du dernier contrôle budgétaire. (Belga)

De manière globale, le syndicat chrétien dénonce les mesures prises par le gouvernement sur l'emploi. Pour Marie-Hélène Ska, "on va aujourd'hui vers des contrats intérim à durée indéterminée et un détricotage des contrats de travail". La secrétaire générale préfèrerait que le gouvernement se penche plutôt sur les différences qui subsistent encore entre les ouvriers et les employés, comme "le pécule de vacances ou les conventions collectives de travail". Le gouvernement propose de réintroduire la période d'essai, supprimée en 2014 dans le cadre de l'accord des partenaires sociaux sur l'harmonisation des statuts des employés et des ouvriers. Il laisse aux syndicats et organisations patronales jusqu'au 30 septembre pour émettre leur avis sur cette mesure. Les syndicats, dans leur ensemble, n'acceptent pas que le gouvernement revienne sur leur accord, fait de compromis. La concertation sociale s'annonce compliquée, dans un contexte social déjà tendu et marqué par les actions de la FGTB mardi et de la CSC mercredi contre les mesures prises par le gouvernement Michel dans le cadre du dernier contrôle budgétaire. (Belga)