Les personnes réunies s'opposent à la pension à 67 ans et ont réclamé l'instauration d'un système de pension "juste, décent et égalitaire". Elles se sont dits prêtes à redescendre dans la rue afin de poursuivre le combat en vue d'une pension décente pour tous à un âge raisonnable. "C'est-à-dire une pension à 65 ans, une pension légale forte qui permette de vivre dignement, une prise en compte réelle de la pénibilité du travail et une pension minimum plus élevée pour éviter la précarité pour nos pensionnés", a précisé Gaëtan Stas, président de la CSC Liège-Huy-Waremme. Le front commun syndical a appelé les manifestants à boycotter le MR aux élections communales et provinciales du 14 octobre prochain. "Parce que les candidats aux communales partagent les mesures de ce gouvernement (fédéral, ndlr). La deuxième étape sera les élections législatives qui nécessiteront que l'on se mobilise d'autant plus pour éviter un gouvernement Michel 2", a insisté Christian Jacquemin, président de la FGTB Verviers. (Belga)

Les personnes réunies s'opposent à la pension à 67 ans et ont réclamé l'instauration d'un système de pension "juste, décent et égalitaire". Elles se sont dits prêtes à redescendre dans la rue afin de poursuivre le combat en vue d'une pension décente pour tous à un âge raisonnable. "C'est-à-dire une pension à 65 ans, une pension légale forte qui permette de vivre dignement, une prise en compte réelle de la pénibilité du travail et une pension minimum plus élevée pour éviter la précarité pour nos pensionnés", a précisé Gaëtan Stas, président de la CSC Liège-Huy-Waremme. Le front commun syndical a appelé les manifestants à boycotter le MR aux élections communales et provinciales du 14 octobre prochain. "Parce que les candidats aux communales partagent les mesures de ce gouvernement (fédéral, ndlr). La deuxième étape sera les élections législatives qui nécessiteront que l'on se mobilise d'autant plus pour éviter un gouvernement Michel 2", a insisté Christian Jacquemin, président de la FGTB Verviers. (Belga)