Son collègue de l'Economie et de l'Energie, Garret Duin, estime aussi qu'il s'agit d'une "grande faute" de relancer le réacteur. Les fissures constatées sur les réacteur Tihange 2 (mais aussi sur Doel 3) ne répondent pas, selon lui, "à nos exigences de sécurité et forment un danger pour la population de Rhénanie-Westphalie". Le réacteur Tihange 2 a été relancé lundi soir à 21h30. Le réacteur avait été arrêté en mars 2014 pour la deuxième fois après la découverte de "fissures" sur la cuve du réacteur. Le redémarrage avait reçu le feu vert de l'autorité nucléaire à la mi-novembre. Doel 3, qui a aussi des fissures dans sa cuve, devrait redémarrer mercredi 08h00, selon les récentes prévisions d'Electrabel. (Belga)

Son collègue de l'Economie et de l'Energie, Garret Duin, estime aussi qu'il s'agit d'une "grande faute" de relancer le réacteur. Les fissures constatées sur les réacteur Tihange 2 (mais aussi sur Doel 3) ne répondent pas, selon lui, "à nos exigences de sécurité et forment un danger pour la population de Rhénanie-Westphalie". Le réacteur Tihange 2 a été relancé lundi soir à 21h30. Le réacteur avait été arrêté en mars 2014 pour la deuxième fois après la découverte de "fissures" sur la cuve du réacteur. Le redémarrage avait reçu le feu vert de l'autorité nucléaire à la mi-novembre. Doel 3, qui a aussi des fissures dans sa cuve, devrait redémarrer mercredi 08h00, selon les récentes prévisions d'Electrabel. (Belga)