"En 2012, la production initiale a atteint 286.421 litres sur une surface totale de 150 ha, ce qui revient à 47% de moins par rapport à l'année précédente", a précisé le SPF selon lequel les vins blancs constituent 30% de la production totale, soit 85.889 litres, tandis que les vins rouges en constituent 8% (23.585 litres) et les vins rosés 2% (4.250 litres). L'an passé, 172.632 litres de vins mousseux ont également été produits (60% de la production totale).

En 2011, la production totale de vin s'était élevée à 539.550 litres. "2012 a été une mauvaise année pour le vin belge du point de vue des quantités produites", a commenté le SPF en pointant notamment le rôle des mauvaises conditions météorologiques qui ont frappé la Belgique mais aussi l'ensemble de l'Europe.

"En 2012, la production initiale a atteint 286.421 litres sur une surface totale de 150 ha, ce qui revient à 47% de moins par rapport à l'année précédente", a précisé le SPF selon lequel les vins blancs constituent 30% de la production totale, soit 85.889 litres, tandis que les vins rouges en constituent 8% (23.585 litres) et les vins rosés 2% (4.250 litres). L'an passé, 172.632 litres de vins mousseux ont également été produits (60% de la production totale). En 2011, la production totale de vin s'était élevée à 539.550 litres. "2012 a été une mauvaise année pour le vin belge du point de vue des quantités produites", a commenté le SPF en pointant notamment le rôle des mauvaises conditions météorologiques qui ont frappé la Belgique mais aussi l'ensemble de l'Europe.