Le montant de l'amende, payable dans les 14 jours qui suivent la décision de l'OFC, sera provisionné dans les comptes semestriels 2014, qui seront publiés le 29 août prochain, précise Recticel dans un communiqué.

L'enquête de l'OFC remonte à 2011. En août de cette année, l'Office fédéral des cartels allemand avait procédé à des inspections inopinées dans les locaux de Recticel Schlafkomfort GmbH, ainsi que chez d'autres producteurs et revendeurs allemands de matelas.

Selon Recticel, l'amende infligée à sa filiale tient compte "de la coopération dont elle a fait preuve ainsi que de sa décision d'arrêter les pratiques contestées par l'OFC bien avant que l'enquête de l'OFC n'ait démarré". Le groupe belge confirme enfin que cette amende n'aura aucun impact sur les arrangements financiers existants avec ses banques.

Le montant de l'amende, payable dans les 14 jours qui suivent la décision de l'OFC, sera provisionné dans les comptes semestriels 2014, qui seront publiés le 29 août prochain, précise Recticel dans un communiqué. L'enquête de l'OFC remonte à 2011. En août de cette année, l'Office fédéral des cartels allemand avait procédé à des inspections inopinées dans les locaux de Recticel Schlafkomfort GmbH, ainsi que chez d'autres producteurs et revendeurs allemands de matelas. Selon Recticel, l'amende infligée à sa filiale tient compte "de la coopération dont elle a fait preuve ainsi que de sa décision d'arrêter les pratiques contestées par l'OFC bien avant que l'enquête de l'OFC n'ait démarré". Le groupe belge confirme enfin que cette amende n'aura aucun impact sur les arrangements financiers existants avec ses banques.