Ce record s'explique notamment par une capacité augmentée en février, passant de 1.556 à 1.616 MW avec la mise en service des premières éoliennes de Northwester 2. Par rapport à février 2019, la capacité a augmenté de 430 MW. Enfin, le vent particulièrement actif avec le passage de plusieurs tempêtes, a aussi favorisé la production des parcs éoliens offshore. (Belga)

Ce record s'explique notamment par une capacité augmentée en février, passant de 1.556 à 1.616 MW avec la mise en service des premières éoliennes de Northwester 2. Par rapport à février 2019, la capacité a augmenté de 430 MW. Enfin, le vent particulièrement actif avec le passage de plusieurs tempêtes, a aussi favorisé la production des parcs éoliens offshore. (Belga)