Les candidats suivent une tendance déjà observée chez les consommateurs qui préparent leurs achats avant de se rendre dans un magasin. "Aujourd'hui, les candidats sont devenus proactifs dans leur collecte d'informations et se montrent nettement plus exigeants. Les entreprises doivent revoir leur façon de communiquer. Elles doivent mettre en avant leur culture, leurs valeurs et engager la discussion plus tôt et de façon plus ouverte avec leurs futurs collaborateurs", commente Geert Vaerenberg, directeur d'Experis, la marque de Manpower active dans les domaines de l'IT, la finance et l'ingénierie. Sur l'ensemble des pays étudiés, le niveau de salaire, ainsi que la nature du poste sont les deux critères regardés en priorité par les candidats. Ceux-ci sont 59% à citer le salaire comme étant le plus important dans leur processus décisionnel. Cinquante-trois pour cent citent la nature de l'emploi. Dans la recherche d'un travail, la flexibilité des horaires constitue un critère de plus en plus important, particulièrement pour les 20-34 ans qui recherchent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour son enquête, Manpower a interrogé 13.961 candidats en recherche active, âgés de 18 à 65 ans, constituant un échantillon représentatif des différentes catégories d'âge, de sexe, de revenus, de spécialisations et de niveau. L'étude a été menée dans 19 pays. La Belgique n'était pas concernée mais sept pays européens y ont pris part, dont les Pays-Bas et l'Allemagne. (Belga)

Les candidats suivent une tendance déjà observée chez les consommateurs qui préparent leurs achats avant de se rendre dans un magasin. "Aujourd'hui, les candidats sont devenus proactifs dans leur collecte d'informations et se montrent nettement plus exigeants. Les entreprises doivent revoir leur façon de communiquer. Elles doivent mettre en avant leur culture, leurs valeurs et engager la discussion plus tôt et de façon plus ouverte avec leurs futurs collaborateurs", commente Geert Vaerenberg, directeur d'Experis, la marque de Manpower active dans les domaines de l'IT, la finance et l'ingénierie. Sur l'ensemble des pays étudiés, le niveau de salaire, ainsi que la nature du poste sont les deux critères regardés en priorité par les candidats. Ceux-ci sont 59% à citer le salaire comme étant le plus important dans leur processus décisionnel. Cinquante-trois pour cent citent la nature de l'emploi. Dans la recherche d'un travail, la flexibilité des horaires constitue un critère de plus en plus important, particulièrement pour les 20-34 ans qui recherchent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour son enquête, Manpower a interrogé 13.961 candidats en recherche active, âgés de 18 à 65 ans, constituant un échantillon représentatif des différentes catégories d'âge, de sexe, de revenus, de spécialisations et de niveau. L'étude a été menée dans 19 pays. La Belgique n'était pas concernée mais sept pays européens y ont pris part, dont les Pays-Bas et l'Allemagne. (Belga)