Actuellement, seul un réacteur nucléaire, Doel 3, est disponible en Belgique. Les six autres réacteurs sont à l'arrêt pour des entretiens ou des problèmes. En raison de l'indisponibilité des centrales, il pourrait y avoir un risque de pénurie durant l'hiver en Belgique. Les autorités tentent d'obtenir des mégawatts supplémentaires en appliquant plusieurs mesures (importation, augmentation de la capacité des centrales à gaz, etc). Il ne devrait pas y avoir de pénurie la semaine prochaine, selon des prévisions d'Elia. Il s'agira aussi d'une semaine de vacances où la consommation d'énergie est moindre. A partir de la mi-novembre, Tihange 1 livrera de nouveau de l'électricité. Ce réacteur a une capacité de 962 mégawatts. (Belga)

Actuellement, seul un réacteur nucléaire, Doel 3, est disponible en Belgique. Les six autres réacteurs sont à l'arrêt pour des entretiens ou des problèmes. En raison de l'indisponibilité des centrales, il pourrait y avoir un risque de pénurie durant l'hiver en Belgique. Les autorités tentent d'obtenir des mégawatts supplémentaires en appliquant plusieurs mesures (importation, augmentation de la capacité des centrales à gaz, etc). Il ne devrait pas y avoir de pénurie la semaine prochaine, selon des prévisions d'Elia. Il s'agira aussi d'une semaine de vacances où la consommation d'énergie est moindre. A partir de la mi-novembre, Tihange 1 livrera de nouveau de l'électricité. Ce réacteur a une capacité de 962 mégawatts. (Belga)