Selon les premières constatations de l'enquête sur les forces de travail (EFT) menée par l'IDD (Institut pour un Développement Durable), 30% des salariés sont dans leur emploi actuel depuis plus de 15 ans et 13% depuis plus de 25 ans. On pourrait presque en déduire que le salarié belge est fidèle à son job, s'il n'y avait les 38% qui sont en place depuis moins de 5 ans. Néanmoins, l'IDD précise que, depuis 2011, la part des salariés dans leur emploi depuis moins de 5 ans est orienté à la baisse.

Quant à l'évolution de la part des moins de 12 mois, elle colle assez bien avec les fluctuations conjoncturelles, selon le communiqué de l'Institut : une montée entre 2005 et 2007, période de croissance économique soutenue, suivie d'un recul et un très léger redressement en 2011 et depuis 2014, périodes de reprise (modeste).

L'Institut pour un Développement Durable souligne encore qu'en ce qui concerne les salariés dans leur emploi depuis 5 ans ou plus, une hausse significative de la part des 5-14 ans jusqu'en 2014 a été enregistrée; la part des 25 ans et plus est restée relativement stable au cours de cette période, soit autour de 13% précise l'IDD.

Et de conclure : "On ne s'étonnera pas de constater que les travailleurs du secteur public sont "surreprésentés" dans les durées dans l'emploi supérieures à 10 ans."

Selon les premières constatations de l'enquête sur les forces de travail (EFT) menée par l'IDD (Institut pour un Développement Durable), 30% des salariés sont dans leur emploi actuel depuis plus de 15 ans et 13% depuis plus de 25 ans. On pourrait presque en déduire que le salarié belge est fidèle à son job, s'il n'y avait les 38% qui sont en place depuis moins de 5 ans. Néanmoins, l'IDD précise que, depuis 2011, la part des salariés dans leur emploi depuis moins de 5 ans est orienté à la baisse.Quant à l'évolution de la part des moins de 12 mois, elle colle assez bien avec les fluctuations conjoncturelles, selon le communiqué de l'Institut : une montée entre 2005 et 2007, période de croissance économique soutenue, suivie d'un recul et un très léger redressement en 2011 et depuis 2014, périodes de reprise (modeste).L'Institut pour un Développement Durable souligne encore qu'en ce qui concerne les salariés dans leur emploi depuis 5 ans ou plus, une hausse significative de la part des 5-14 ans jusqu'en 2014 a été enregistrée; la part des 25 ans et plus est restée relativement stable au cours de cette période, soit autour de 13% précise l'IDD.Et de conclure : "On ne s'étonnera pas de constater que les travailleurs du secteur public sont "surreprésentés" dans les durées dans l'emploi supérieures à 10 ans."