Une petite majorité des entreprises veut relancer au moins 75% de ses activités et un tiers au moins 50%. Le Voka demande aux gouvernements, au Conseil national de sécurité et au groupe d'experts mis sur pied un plan de sortie bien pensé et phasé, permettant un redémarrage de l'économie en toute sécurité. "Aussi longtemps qu'il n'y a ni vaccin ni médicaments pour venir définitivement à bout de ce virus, nous devrons être créatifs et rester prudents, c'est clair. La distanciation sociale deviendra la nouvelle norme dans et en dehors de nos entreprises", reconnaît-on au Voka, où l'on souligne que deux entreprises sur trois ont entièrement repensé leur organisation du travail depuis le début de la pandémie. (Belga)

Une petite majorité des entreprises veut relancer au moins 75% de ses activités et un tiers au moins 50%. Le Voka demande aux gouvernements, au Conseil national de sécurité et au groupe d'experts mis sur pied un plan de sortie bien pensé et phasé, permettant un redémarrage de l'économie en toute sécurité. "Aussi longtemps qu'il n'y a ni vaccin ni médicaments pour venir définitivement à bout de ce virus, nous devrons être créatifs et rester prudents, c'est clair. La distanciation sociale deviendra la nouvelle norme dans et en dehors de nos entreprises", reconnaît-on au Voka, où l'on souligne que deux entreprises sur trois ont entièrement repensé leur organisation du travail depuis le début de la pandémie. (Belga)