La rentabilité de l'unité ostendaise pose problème depuis longtemps selon le groupe Leo. Après la décision de la direction tombée mardi, sept travailleurs conservent leur emploi à Ostende, deux autres seront transférés à Mouscron tandis que quatorze feront l'objet d'une procédure de licenciement collectif après une période de 30 jours. (Belga)

La rentabilité de l'unité ostendaise pose problème depuis longtemps selon le groupe Leo. Après la décision de la direction tombée mardi, sept travailleurs conservent leur emploi à Ostende, deux autres seront transférés à Mouscron tandis que quatorze feront l'objet d'une procédure de licenciement collectif après une période de 30 jours. (Belga)