Le président de Purdue, Steve Miller, a précisé dans le communiqué que cet accord "fournira des milliards de dollars et des ressources essentielles aux collectivités de tout le pays qui tentent de faire face à la crise des opiacés". Purdue Pharma, fabricant d'un des principaux médicaments anti-douleur aux opiacés, l'OxyContin, fait l'objet de plus de 2.000 plaintes. (Belga)