Dominique Leroy a rappelé qu'actuellement, 21.000 kilomètres de fibre optique ont été posés par Proximus dans l'ensemble de la Belgique. L'entreprise avait annoncé en décembre un plan d'investissement de trois milliards sur dix ans, visant à implanter la fibre optique dans 85% des entreprises et plus de 50% des foyers du pays.

Il s'agit pour Proximus de faire bénéficier de ce réseau à large bande tant les clients résidentiels que professionnels. Dans cet objectif, six villes ont été choisies, parmi lesquelles figure Charleroi. Une première étape de deux ans débutera ce printemps avec l'équipement du centre-ville. Proximus a mis à profit les travaux entrepris pour le chantier du centre commercial "Rive Gauche", avant de passer à l'équipement en fibre optique de la périphérie de Charleroi. Le principe général de ce redéploiement vise surtout les zones à forte densité, a expliqué Dominique Leroy. Au-delà, si cette première étape concerne le centre-ville et les quinze communes, elle visera ensuite les communes périphériques de Charleroi, sachant que les zones plus rurales nécessitent un délai prolongé en raison des investissements supplémentaires que ces travaux réclament.

Actuellement, a rappelé Dominique Leroy, 250 entreprises bénéficient déjà d'un raccordement fibre en Hainaut. Soixante d'entre elles sont raccordées par fibre dans les quinze communes de Charleroi, et 100% des zonings autour de Charleroi bénéficient du même service.

Tant Dominique Leroy que le bourgmestre Paul Magnette ont insisté sur la synergie des travaux que suscite cette implémentation, et de son rôle dans le développement économique de Charleroi. Paul Magnette a, de son côté, rappelé les décisions prises en matière de plan lumière, ou d'économies d'énergie via le plan les compteurs intelligents dans les bâtiments communaux.

Dominique Leroy a rappelé qu'actuellement, 21.000 kilomètres de fibre optique ont été posés par Proximus dans l'ensemble de la Belgique. L'entreprise avait annoncé en décembre un plan d'investissement de trois milliards sur dix ans, visant à implanter la fibre optique dans 85% des entreprises et plus de 50% des foyers du pays. Il s'agit pour Proximus de faire bénéficier de ce réseau à large bande tant les clients résidentiels que professionnels. Dans cet objectif, six villes ont été choisies, parmi lesquelles figure Charleroi. Une première étape de deux ans débutera ce printemps avec l'équipement du centre-ville. Proximus a mis à profit les travaux entrepris pour le chantier du centre commercial "Rive Gauche", avant de passer à l'équipement en fibre optique de la périphérie de Charleroi. Le principe général de ce redéploiement vise surtout les zones à forte densité, a expliqué Dominique Leroy. Au-delà, si cette première étape concerne le centre-ville et les quinze communes, elle visera ensuite les communes périphériques de Charleroi, sachant que les zones plus rurales nécessitent un délai prolongé en raison des investissements supplémentaires que ces travaux réclament. Actuellement, a rappelé Dominique Leroy, 250 entreprises bénéficient déjà d'un raccordement fibre en Hainaut. Soixante d'entre elles sont raccordées par fibre dans les quinze communes de Charleroi, et 100% des zonings autour de Charleroi bénéficient du même service. Tant Dominique Leroy que le bourgmestre Paul Magnette ont insisté sur la synergie des travaux que suscite cette implémentation, et de son rôle dans le développement économique de Charleroi. Paul Magnette a, de son côté, rappelé les décisions prises en matière de plan lumière, ou d'économies d'énergie via le plan les compteurs intelligents dans les bâtiments communaux.