Un phénomène qui se répète d'année en année, selon le médiateur. Au total, son service a été saisi de 17.741 plaintes écrites en tous genres, soit 8,47% de moins qu'en 2014.

M7Group (Télésat; -34,01%), Voo (-33,16%), Telenet (-17,05%) et Mobistar (-12,29%) ont contribué le plus à cette diminution du nombre de plaintes. Pour Proximus (-9,44%), celle-ci est moins marquée, note le service de médiation.

D'autres opérateurs voient en revanche leur nombre de plaintes augmenter, malgré la tendance générale à la baisse. C'est ainsi le cas de Scarlet (+33,94%), de Numericable (+9,50%) et de Base Company (+1,89%).

En matière de M-Commerce, les autres principaux opérateurs mobiles (Mobistar, Base et Telenet) arrivent loin derrière l'opérateur historique avec respectivement 54, 14 et 11 plaintes. "Depuis son apparition, les litiges relatifs aux services M-Commerce concernent essentiellement Proximus", relève le service de médiation.

Les litiges liés au harcèlement téléphonique sont, par ailleurs, restés relativement stables l'année dernière, avec 7.071 plaintes relatives aux appels malveillants contre 7.191 en 2014.

Quelque 18.932 plaintes ont été traitées en 2015. Dans 92,48% des cas, une solution acceptable pour l'utilisateur a été obtenue par un accord à l'amiable. En y ajoutant les recommandations auxquelles l'opérateur a répondu positivement, on arrive à 94,21% des dossiers avec une issue favorable.

Un phénomène qui se répète d'année en année, selon le médiateur. Au total, son service a été saisi de 17.741 plaintes écrites en tous genres, soit 8,47% de moins qu'en 2014.M7Group (Télésat; -34,01%), Voo (-33,16%), Telenet (-17,05%) et Mobistar (-12,29%) ont contribué le plus à cette diminution du nombre de plaintes. Pour Proximus (-9,44%), celle-ci est moins marquée, note le service de médiation. D'autres opérateurs voient en revanche leur nombre de plaintes augmenter, malgré la tendance générale à la baisse. C'est ainsi le cas de Scarlet (+33,94%), de Numericable (+9,50%) et de Base Company (+1,89%). En matière de M-Commerce, les autres principaux opérateurs mobiles (Mobistar, Base et Telenet) arrivent loin derrière l'opérateur historique avec respectivement 54, 14 et 11 plaintes. "Depuis son apparition, les litiges relatifs aux services M-Commerce concernent essentiellement Proximus", relève le service de médiation. Les litiges liés au harcèlement téléphonique sont, par ailleurs, restés relativement stables l'année dernière, avec 7.071 plaintes relatives aux appels malveillants contre 7.191 en 2014. Quelque 18.932 plaintes ont été traitées en 2015. Dans 92,48% des cas, une solution acceptable pour l'utilisateur a été obtenue par un accord à l'amiable. En y ajoutant les recommandations auxquelles l'opérateur a répondu positivement, on arrive à 94,21% des dossiers avec une issue favorable.