Ces "solides performances commerciales" permettent à l'ensemble du groupe d'afficher des résultats conformes aux prévisions, avec un chiffre d'affaires domestique stable pour l'ensemble de l'année et un bénéfice opérationnel en hausse de 2,4%.

Dans un contexte hautement concurrentiel, Proximus a continué d'accroître sa base clients au quatrième trimestre 2018, en particulier pour son offre convergente Tuttimus/Bizz All-in, dont la base compte désormais 508.000 clients. L'opérateur a également enregistré une belle croissance sur ses abonnements mobiles, pour dépasser les 4 millions. Scarlet, l'offre à bas prix du groupe, a, de son côté, confirmé sa solide position de leader dans le segment des clients sensibles aux prix.

L'entreprise a clôturé l'année 2018 sur un chiffre d'affaires domestique sous-jacent stable de 4,458 milliards d'euros, essentiellement soutenu par l'augmentation continue de la base clients TV, internet et mobile. Le bénéfice opérationnel (avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) domestique sous-jacent a, lui, progressé de 1,9%, pour atteindre un total de 1,713 milliard d'euros. Ce résultat est dû à la marge directe générée par l'augmentation de la base clients de Proximus, qui a largement compensé la perte nette de marge de roaming de 30 millions d'euros.

Pour l'ensemble du groupe, l'augmentation du bénéfice opérationnel sous-jacent est de 2,4% et est en croissance pour la quatrième année consécutive. Il atteint 1,866 milliard d'euros.

Pour 2019, Proximus s'attend à des résultats stables. L'opérateur prévoit de verser un dividende brut de 1,50 euros par action sur ses résultats de l'an dernier et de cette année.

Ces "solides performances commerciales" permettent à l'ensemble du groupe d'afficher des résultats conformes aux prévisions, avec un chiffre d'affaires domestique stable pour l'ensemble de l'année et un bénéfice opérationnel en hausse de 2,4%.Dans un contexte hautement concurrentiel, Proximus a continué d'accroître sa base clients au quatrième trimestre 2018, en particulier pour son offre convergente Tuttimus/Bizz All-in, dont la base compte désormais 508.000 clients. L'opérateur a également enregistré une belle croissance sur ses abonnements mobiles, pour dépasser les 4 millions. Scarlet, l'offre à bas prix du groupe, a, de son côté, confirmé sa solide position de leader dans le segment des clients sensibles aux prix. L'entreprise a clôturé l'année 2018 sur un chiffre d'affaires domestique sous-jacent stable de 4,458 milliards d'euros, essentiellement soutenu par l'augmentation continue de la base clients TV, internet et mobile. Le bénéfice opérationnel (avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) domestique sous-jacent a, lui, progressé de 1,9%, pour atteindre un total de 1,713 milliard d'euros. Ce résultat est dû à la marge directe générée par l'augmentation de la base clients de Proximus, qui a largement compensé la perte nette de marge de roaming de 30 millions d'euros. Pour l'ensemble du groupe, l'augmentation du bénéfice opérationnel sous-jacent est de 2,4% et est en croissance pour la quatrième année consécutive. Il atteint 1,866 milliard d'euros. Pour 2019, Proximus s'attend à des résultats stables. L'opérateur prévoit de verser un dividende brut de 1,50 euros par action sur ses résultats de l'an dernier et de cette année.