Le nombre de clients TV uniques s'élevait à 1.516.000, soit 27.000 nouveaux abonnements souscrits au premier trimestre (+5,3% par rapport au premier trimestre 2016).

Le nombre total d'abonnés à l'internet fixe s'élevait à 1.944.000 fin mars, soit une augmentation de 24.000 lignes internet fixe au cours du premier trimestre (+3,5%).

"Dans un environnement concurrentiel intense, nous avons réalisé la meilleure croissance de la base clients TV et internet du marché et continué ainsi à renforcer nos parts de marché, et ce, dans toutes les régions", relève l'administratrice déléguée Dominique Leroy.

La part de Proximus sur le marché mobile atteint 38,5%, soit une baisse de 0,2 point de pour cent par rapport à l'année précédente.

Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires sous-jacent de 1,44 milliard d'euros, soit 0,7% de plus comparé à la même période en 2016.

La marge directe domestique est restée relativement stable à 834 millions d'euros au premier trimestre (-0,2% par rapport à l'année précédente). La réglementation sur le roaming sortant a eu un impact négatif estimé à 17 millions d'euros sur la marge directe, note le groupe.

Au premier trimestre, Proximus a enregistré un EBITDA sous-jacent du groupe de 449 millions d'euros, en hausse de 7,5%.

"Nous sommes en bonne voie pour concrétiser notre ambition de clôturer l'année sur un chiffre d'affaires domestique pratiquement stable et un EBITDA du groupe en légère hausse", a encore indiqué Mme Leroy.

Le nombre de clients TV uniques s'élevait à 1.516.000, soit 27.000 nouveaux abonnements souscrits au premier trimestre (+5,3% par rapport au premier trimestre 2016). Le nombre total d'abonnés à l'internet fixe s'élevait à 1.944.000 fin mars, soit une augmentation de 24.000 lignes internet fixe au cours du premier trimestre (+3,5%). "Dans un environnement concurrentiel intense, nous avons réalisé la meilleure croissance de la base clients TV et internet du marché et continué ainsi à renforcer nos parts de marché, et ce, dans toutes les régions", relève l'administratrice déléguée Dominique Leroy. La part de Proximus sur le marché mobile atteint 38,5%, soit une baisse de 0,2 point de pour cent par rapport à l'année précédente. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires sous-jacent de 1,44 milliard d'euros, soit 0,7% de plus comparé à la même période en 2016. La marge directe domestique est restée relativement stable à 834 millions d'euros au premier trimestre (-0,2% par rapport à l'année précédente). La réglementation sur le roaming sortant a eu un impact négatif estimé à 17 millions d'euros sur la marge directe, note le groupe. Au premier trimestre, Proximus a enregistré un EBITDA sous-jacent du groupe de 449 millions d'euros, en hausse de 7,5%. "Nous sommes en bonne voie pour concrétiser notre ambition de clôturer l'année sur un chiffre d'affaires domestique pratiquement stable et un EBITDA du groupe en légère hausse", a encore indiqué Mme Leroy.