Le protocole d'accord prévoit notamment une prime unique de 300 euros par travailleur en bons d'achat de l'enseigne ainsi que 5 jours de congé supplémentaires, en fonction du nombre d'heures prestées, pour l'ensemble du personnel, étudiants et intérimaires compris. Enfin, le montant des chèques-repas sera augmenté de 1 euro, à 8 euros, du 1er mars au 30 juin. Cet accord s'appliquera également au personnel de la centrale administrative, à l'exception des jours de congé qui seront réduits à deux jours au lieu de cinq. Samedi, les négociations sectorielles entre les syndicats et la fédération Comeos avaient capoté. Les représentants des travailleurs avaient alors annoncé qu'ils négocieraient, dès lundi, enseigne par enseigne, avec un premier protocole d'accord conclu chez Aldi ce mardi. (Belga)

Le protocole d'accord prévoit notamment une prime unique de 300 euros par travailleur en bons d'achat de l'enseigne ainsi que 5 jours de congé supplémentaires, en fonction du nombre d'heures prestées, pour l'ensemble du personnel, étudiants et intérimaires compris. Enfin, le montant des chèques-repas sera augmenté de 1 euro, à 8 euros, du 1er mars au 30 juin. Cet accord s'appliquera également au personnel de la centrale administrative, à l'exception des jours de congé qui seront réduits à deux jours au lieu de cinq. Samedi, les négociations sectorielles entre les syndicats et la fédération Comeos avaient capoté. Les représentants des travailleurs avaient alors annoncé qu'ils négocieraient, dès lundi, enseigne par enseigne, avec un premier protocole d'accord conclu chez Aldi ce mardi. (Belga)