"La prolongation d'un régime flexible de chômage temporaire est également essentielle", ajoute la FEB. Cette dernière attend, cependant, des clarifications sur le futur mix énergétique dans les prochains jours. D'après Pieter Timmermans, CEO de la FEB, "cette crise montre une fois de plus à quel point il est urgent de bien réfléchir à l'impact de l'énergie et des éventuels effets de second tour sur la spirale prix-salaires et donc sur la compétitivité des entreprises belges", a-t-il ponctué. (Belga)

"La prolongation d'un régime flexible de chômage temporaire est également essentielle", ajoute la FEB. Cette dernière attend, cependant, des clarifications sur le futur mix énergétique dans les prochains jours. D'après Pieter Timmermans, CEO de la FEB, "cette crise montre une fois de plus à quel point il est urgent de bien réfléchir à l'impact de l'énergie et des éventuels effets de second tour sur la spirale prix-salaires et donc sur la compétitivité des entreprises belges", a-t-il ponctué. (Belga)