Le prix pour le pétrole américain West Texas Intermediate a chuté à 96 dollars le baril, après une légère remontée vendredi. Le nombre de contaminations au coronavirus poursuit sa progression à Shanghai et aucune date de levée de mesures n'a encore été avancée. Cette résurgence du virus a bousculé l'activité portuaire. Les prix du pétrole sont entre-temps pratiquement revenus à leur niveau d'avant la guerre en Ukraine, fin février. L'invasion russe avait incité les Américains et leurs alliés à libérer des réserves stratégiques de pétrole afin d'éviter une plus grosse flambée des prix. (Belga)

Le prix pour le pétrole américain West Texas Intermediate a chuté à 96 dollars le baril, après une légère remontée vendredi. Le nombre de contaminations au coronavirus poursuit sa progression à Shanghai et aucune date de levée de mesures n'a encore été avancée. Cette résurgence du virus a bousculé l'activité portuaire. Les prix du pétrole sont entre-temps pratiquement revenus à leur niveau d'avant la guerre en Ukraine, fin février. L'invasion russe avait incité les Américains et leurs alliés à libérer des réserves stratégiques de pétrole afin d'éviter une plus grosse flambée des prix. (Belga)