La variation naturelle de la population de l'UE a été négative depuis 2012, avec plus de décès (4,7 millions) que de naissances (4,2 millions) enregistrés en 2019. Parmi les États membres, l'Allemagne reste le pays le plus peuplé avec 83,2 millions de résidents, soit 18,6% de la population totale de l'UE au 1er janvier 2020. Elle est suivie par la France (67,1 millions, 15,0%), l'Italie (60,2 millions, 13,5%), l'Espagne (47,3 millions, 10,6%) et la Pologne (38,0 millions, 8,5%). La Belgique comptait, elle, 11,5 millions d'habitants et représentait 2,6% de la population de l'UE. (Belga)

La variation naturelle de la population de l'UE a été négative depuis 2012, avec plus de décès (4,7 millions) que de naissances (4,2 millions) enregistrés en 2019. Parmi les États membres, l'Allemagne reste le pays le plus peuplé avec 83,2 millions de résidents, soit 18,6% de la population totale de l'UE au 1er janvier 2020. Elle est suivie par la France (67,1 millions, 15,0%), l'Italie (60,2 millions, 13,5%), l'Espagne (47,3 millions, 10,6%) et la Pologne (38,0 millions, 8,5%). La Belgique comptait, elle, 11,5 millions d'habitants et représentait 2,6% de la population de l'UE. (Belga)