"Une PME belge sur trois veut encore recruter au cours du trimestre à venir. La Flandre et la Wallonie ne sont pas si différentes l'une de l'autre, leurs intentions de recrutement s'élevant respectivement à 33,4% et 31,3%. Les PME nourrissant les projets les plus ambitieux pour le trimestre à venir se trouvent à Bruxelles: près d'une PME bruxelloise sur deux (44,7%) veut recruter de nouveaux effectifs", détaille Patricia Dehon, directrice régionale à Bruxelles chez SD Worx.

Pour toutes les régions, les contrats à durée indéterminée sont les types de contrat les plus fréquents lors des embauches. Plus de deux tiers (71%) des plans concernent des emplois fixes. L'emploi temporaire ou à durée déterminée reste minoritaire, et représente moins d'un tiers des projets.

"Une PME belge sur trois veut encore recruter au cours du trimestre à venir. La Flandre et la Wallonie ne sont pas si différentes l'une de l'autre, leurs intentions de recrutement s'élevant respectivement à 33,4% et 31,3%. Les PME nourrissant les projets les plus ambitieux pour le trimestre à venir se trouvent à Bruxelles: près d'une PME bruxelloise sur deux (44,7%) veut recruter de nouveaux effectifs", détaille Patricia Dehon, directrice régionale à Bruxelles chez SD Worx. Pour toutes les régions, les contrats à durée indéterminée sont les types de contrat les plus fréquents lors des embauches. Plus de deux tiers (71%) des plans concernent des emplois fixes. L'emploi temporaire ou à durée déterminée reste minoritaire, et représente moins d'un tiers des projets.