Pour 13% de ces jeunes, il s'agit même de graves problèmes financiers. La Febelfin avance plusieurs causes pouvant expliquer ces difficultés. Plus de 40% des jeunes ont vu leur job étudiant supprimé et 12% doivent même soutenir financièrement leurs parents. Cinq pour cent des jeunes doivent puiser dans leurs économies pour joindre les deux bouts alors que plus d'un tiers sont dans la situation inverse et parviennent à mettre plus de côté qu'avant la crise. (Belga)

Pour 13% de ces jeunes, il s'agit même de graves problèmes financiers. La Febelfin avance plusieurs causes pouvant expliquer ces difficultés. Plus de 40% des jeunes ont vu leur job étudiant supprimé et 12% doivent même soutenir financièrement leurs parents. Cinq pour cent des jeunes doivent puiser dans leurs économies pour joindre les deux bouts alors que plus d'un tiers sont dans la situation inverse et parviennent à mettre plus de côté qu'avant la crise. (Belga)