Quelque 13% des travailleurs restent joignables par téléphone pour le travail pendant leurs vacances. Mais une proportion équivalente de répondants choisit de ne répondre qu'aux appels les plus urgents.

Plus d'un quart des répondants (26%) ne délaissent pas leurs e-mails professionnels. Ils sont 7% à répondre à tous les courriers électroniques concernant le boulot, et 11% seulement aux e-mails qui doivent recevoir un suivi. Quelque 8% se contentent de prendre connaissance des e-mails.

A contrario, plus de la moitié des francophones (57%) choisissent de couper le cordon et de profiter de leurs vacances pour recharger complètement leurs batteries.

Un échantillon représentatif de plus de 1.000 travailleurs francophones belges a pris part au sondage entre le 5 et le 19 septembre 2018. La marge d'erreur maximale est de 3,1%.

Quelque 13% des travailleurs restent joignables par téléphone pour le travail pendant leurs vacances. Mais une proportion équivalente de répondants choisit de ne répondre qu'aux appels les plus urgents. Plus d'un quart des répondants (26%) ne délaissent pas leurs e-mails professionnels. Ils sont 7% à répondre à tous les courriers électroniques concernant le boulot, et 11% seulement aux e-mails qui doivent recevoir un suivi. Quelque 8% se contentent de prendre connaissance des e-mails. A contrario, plus de la moitié des francophones (57%) choisissent de couper le cordon et de profiter de leurs vacances pour recharger complètement leurs batteries. Un échantillon représentatif de plus de 1.000 travailleurs francophones belges a pris part au sondage entre le 5 et le 19 septembre 2018. La marge d'erreur maximale est de 3,1%.