Selon les résultats de ce "baromètre de sérénité financière", 16% des personnes interrogées disposent d'une réserve d'épargne pour couvrir plus de 12 mois, 13% pour une période de 6 à 12 mois, 17% pour 3 à 6 mois, 19% moins de 3 mois et 28% indiquent ne pas avoir de réserve. La part restante ne sait pas à combien cette épargne s'élève. Il apparaît par ailleurs que 41% des Belges n'ont jamais ou rarement d'argent à la fin du mois et que 34% ne peuvent faire face à des dépenses importantes et imprévues, ajoute l'étude. "Ce sont des chiffres inquiétants", commente Jan Van Autreve, CEO de NN. "Compte tenu du climat financier actuel et des prévisions de la Banque nationale selon lesquelles un grand nombre de licenciements pourraient survenir à court terme, il est très important de bien comprendre sa réalité financière personnelle et de se préparer financièrement aux revers. Ceux qui sont bien préparés financièrement auront l'esprit plus tranquille." La compagnie d'assurance-vie souligne l'importance de la planification, alors que seuls 30% des répondant disent suivre un plan financier, notamment en améliorant ses connaissances dans le domaine. (Belga)

Selon les résultats de ce "baromètre de sérénité financière", 16% des personnes interrogées disposent d'une réserve d'épargne pour couvrir plus de 12 mois, 13% pour une période de 6 à 12 mois, 17% pour 3 à 6 mois, 19% moins de 3 mois et 28% indiquent ne pas avoir de réserve. La part restante ne sait pas à combien cette épargne s'élève. Il apparaît par ailleurs que 41% des Belges n'ont jamais ou rarement d'argent à la fin du mois et que 34% ne peuvent faire face à des dépenses importantes et imprévues, ajoute l'étude. "Ce sont des chiffres inquiétants", commente Jan Van Autreve, CEO de NN. "Compte tenu du climat financier actuel et des prévisions de la Banque nationale selon lesquelles un grand nombre de licenciements pourraient survenir à court terme, il est très important de bien comprendre sa réalité financière personnelle et de se préparer financièrement aux revers. Ceux qui sont bien préparés financièrement auront l'esprit plus tranquille." La compagnie d'assurance-vie souligne l'importance de la planification, alors que seuls 30% des répondant disent suivre un plan financier, notamment en améliorant ses connaissances dans le domaine. (Belga)