À l'initiative du président de la commission Environnement du Parlement européen Pascal Canfin (Renew Europe, centristes et libéraux), l'alliance vise à "bâtir une réflexion partagée sur des plans d'investissements verts d'après-crise" et souhaite "participer à construire les plans de relance et de transformation". "L'alliance s'engage à proposer les solutions d'investissement nécessaires, et alignés avec les engagements pour le climat, pour relancer l'économie après la crise", expliquent encore les signataires. La tribune a été publiée dans Le Monde (France), La Libre Belgique, Corriere della sera (Italie), Publico (Portugal), SEM (Slovaquie), Politico, El Diario (Espagne). Se sont joints 79 eurodéputés des groupes Renew Europe, Verts/ALE, S&D (sociaux démocrates), PPE (droite), aux côtés de 37 patrons (L'Oréal, Ikea...) et 28 associations d'entreprises, la confédération européenne des syndicats avec à sa tête le Français Laurent Berger, mais aussi des ministres de 11 pays, sept ONG et six think tanks. "Si nous relançons l'économie dans la mauvaise direction, nous irons encore plus vite dans le mur de la crise climatique. C'est pourquoi nous rassemblons les énergies pour une relance verte", a déclaré Pascal Canfin, cité dans un communiqué. (Belga)

À l'initiative du président de la commission Environnement du Parlement européen Pascal Canfin (Renew Europe, centristes et libéraux), l'alliance vise à "bâtir une réflexion partagée sur des plans d'investissements verts d'après-crise" et souhaite "participer à construire les plans de relance et de transformation". "L'alliance s'engage à proposer les solutions d'investissement nécessaires, et alignés avec les engagements pour le climat, pour relancer l'économie après la crise", expliquent encore les signataires. La tribune a été publiée dans Le Monde (France), La Libre Belgique, Corriere della sera (Italie), Publico (Portugal), SEM (Slovaquie), Politico, El Diario (Espagne). Se sont joints 79 eurodéputés des groupes Renew Europe, Verts/ALE, S&D (sociaux démocrates), PPE (droite), aux côtés de 37 patrons (L'Oréal, Ikea...) et 28 associations d'entreprises, la confédération européenne des syndicats avec à sa tête le Français Laurent Berger, mais aussi des ministres de 11 pays, sept ONG et six think tanks. "Si nous relançons l'économie dans la mauvaise direction, nous irons encore plus vite dans le mur de la crise climatique. C'est pourquoi nous rassemblons les énergies pour une relance verte", a déclaré Pascal Canfin, cité dans un communiqué. (Belga)