Les ventes de Barco pour les six premiers mois de l'année atteignent 496,4 millions d'euros, en hausse de 8,3% par rapport à la même période de 2018. La rentabilité de l'entreprise s'est améliorée, avec un ebitda de 67,6 millions d'euros. "Toutes les divisions (divertissement, entreprise et santé; NDLR) rapportent des marges ebitda plus élevées en comparaison à la première moitié de 2018", commente l'entreprise. Le carnet de commandes s'élève à 533,8 millions d'euros à la fin juin, contre 507,2 millions d'euros un an plus tôt. In fine, le bénéfice net se monte à 43,1 millions d'euros et bondit de près de 60%. S'agissant des perspectives, Barco prévoit pour le reste de l'année une croissance de ses ventes à un chiffre "moyen à élevé" et une marge ebitda "en ligne avec la performance" du premier semestre. (Belga)

Les ventes de Barco pour les six premiers mois de l'année atteignent 496,4 millions d'euros, en hausse de 8,3% par rapport à la même période de 2018. La rentabilité de l'entreprise s'est améliorée, avec un ebitda de 67,6 millions d'euros. "Toutes les divisions (divertissement, entreprise et santé; NDLR) rapportent des marges ebitda plus élevées en comparaison à la première moitié de 2018", commente l'entreprise. Le carnet de commandes s'élève à 533,8 millions d'euros à la fin juin, contre 507,2 millions d'euros un an plus tôt. In fine, le bénéfice net se monte à 43,1 millions d'euros et bondit de près de 60%. S'agissant des perspectives, Barco prévoit pour le reste de l'année une croissance de ses ventes à un chiffre "moyen à élevé" et une marge ebitda "en ligne avec la performance" du premier semestre. (Belga)