Les millenials d'outre-Atlantique, soit ceux nés entre 1981 et 1996, croient encore au rêve américain. Selon les conclusions d'une étude menée par la société de services financiers TD Ameritrade et relayée par The Economist, plus de la moitité d'entre eux se voient, à terme, millionnaires. Et pour 20% d'entre eux, ce "souhait" pourrait devenir réalité avant leurs 40 ans.

Mais un article publié par le think-tank Brookings Institution aura tôt fait de les faire redescendre sur terre. Selon leur étude, la "richesse" des millenials est bien inférieure à celle d'une personne du même âge qu'elles et ce durant n'importe quelle année entre 1989 et 2007. Il faut dire que la crise économique de 2008-2009 a sévèrement touché les millenials.

Les revenus moyens d'un ménage en 2016 pour la tranche des 20-35 est 25% inférieure à ce qu'elle était en 2007 pour les personnes de la même tranche d'âge de l'époque.