Son conseil d'administration a pris la décision de déposer un recours au Conseil constitutionnel. Objet : obtenir l'annulation d'une disposition de cette loi du 30 juillet 2018 qui exempte les pouvoirs publics des sanctions administratives en cas de non-respect de ladite législation.
...