C'est un secteur en pleine consolidation. Fin de l'année dernière, le groupe d'outre-Rhin Delivery Hero cédait ses activités allemandes à Takeaway.com, prenant au passage une participation de 18% au capital de son concurrent néerlandais. En février, le fonds américain Cat Rock Capital Management exhortait le britannique Just Eat, dont il est actionnaire, à entamer des discussions en vue d'une fusion. Et en septembre 2018, c'est le géant américain des VTC Uber (et son service de livraison de repas Uber Eats) qui tentait d'avaler la licorne britannique Deliveroo. En vain : son offre avait ...