Jan-Léonard Moortgat, lui-même descendant d'une famille de brasseurs dont la tradition brassicole remonte au 17e siècle, a fondé avec sa femme Maria De Block la brasserie Duvel Moortgat en 1871. L'entreprise est entre-temps devenue l'un des plus gros acteurs brassicoles sur le marché belge derrière AB InBev, aux côtés d'Alken-Maes, Haacht et Palm (Swinkels). "Pour célébrer le 150e anniversaire de notre brasserie familiale dirigée par la quatrième génération, nous sommes partis à la recherche d'une recette accessible", explique le CEO Michel Moortgat. La nouvelle venue est en effet annoncée plus douce que la Duvel classique, connue pour son amertume. Comme pour la Duvel, les variétés de houblon Saaz et Styrian Golding sont utilisées et sont équilibrées par quatre autres variétés de houblon et l'ajout de zestes d'orange. "Notre longue expérience dans le domaine des houblons aromatiques et le grand succès de l'IJ Van De Duvel, notre collaboration avec la brasserie amstellodamoise 't IJ de l'année dernière, constituent la base de cette nouvelle Duvel qui sera disponible aussi bien en fût qu'en bouteille", explique le brasseur Sam De Belder. "Il y a au moins 666 bonnes raisons de boire cette bière, et lever son verre à la relance de l'horeca belge en est d'ores et déjà une", conclut M. Moortgat. (Belga)

Jan-Léonard Moortgat, lui-même descendant d'une famille de brasseurs dont la tradition brassicole remonte au 17e siècle, a fondé avec sa femme Maria De Block la brasserie Duvel Moortgat en 1871. L'entreprise est entre-temps devenue l'un des plus gros acteurs brassicoles sur le marché belge derrière AB InBev, aux côtés d'Alken-Maes, Haacht et Palm (Swinkels). "Pour célébrer le 150e anniversaire de notre brasserie familiale dirigée par la quatrième génération, nous sommes partis à la recherche d'une recette accessible", explique le CEO Michel Moortgat. La nouvelle venue est en effet annoncée plus douce que la Duvel classique, connue pour son amertume. Comme pour la Duvel, les variétés de houblon Saaz et Styrian Golding sont utilisées et sont équilibrées par quatre autres variétés de houblon et l'ajout de zestes d'orange. "Notre longue expérience dans le domaine des houblons aromatiques et le grand succès de l'IJ Van De Duvel, notre collaboration avec la brasserie amstellodamoise 't IJ de l'année dernière, constituent la base de cette nouvelle Duvel qui sera disponible aussi bien en fût qu'en bouteille", explique le brasseur Sam De Belder. "Il y a au moins 666 bonnes raisons de boire cette bière, et lever son verre à la relance de l'horeca belge en est d'ores et déjà une", conclut M. Moortgat. (Belga)