Au terme d'une étude de marché, le conseil d'administration du port d'Anvers a affiché sa préférence pour entamer les négociations avec cette entreprise afin d'occuper la zone sud du "Delwaidedok", après le départ de compagnie maritime MSC sur l'autre rive de l'Escaut. "Le conseil d'administration du port a pris connaissance des résultats de l'étude de marché entamée à la fin de l'année passée. Sur base des candidatures reçues, le conseil a estimé que le projet rentré par Energy Recovery Systems est le plus adapté", a-t-il fait savoir lundi soir. "La direction du port a été mandatée pour pousser plus avant les négociations avec la société saoudienne afin de parvenir à un accord de concession", a-t-il ajouté. Dans une première réaction lundi soir, Energy Recovery Systems a fait part de sa satisfaction d'avoir obtenu les faveurs des autorités anversoises.

Au terme d'une étude de marché, le conseil d'administration du port d'Anvers a affiché sa préférence pour entamer les négociations avec cette entreprise afin d'occuper la zone sud du "Delwaidedok", après le départ de compagnie maritime MSC sur l'autre rive de l'Escaut. "Le conseil d'administration du port a pris connaissance des résultats de l'étude de marché entamée à la fin de l'année passée. Sur base des candidatures reçues, le conseil a estimé que le projet rentré par Energy Recovery Systems est le plus adapté", a-t-il fait savoir lundi soir. "La direction du port a été mandatée pour pousser plus avant les négociations avec la société saoudienne afin de parvenir à un accord de concession", a-t-il ajouté. Dans une première réaction lundi soir, Energy Recovery Systems a fait part de sa satisfaction d'avoir obtenu les faveurs des autorités anversoises.