La rencontre entre Serge Cappa, le président de l'IILE-SRI Liège Zone 2, et les représentants syndicaux s'est déroulée vendredi à Liège. A l'issue de celle-ci, le SLFP n'était pas satisfait. "Le préavis de grève et nos revendications n'ont pas été évoqués, c'est dire toute l'importance que l'autorité accorde aux représentants du personnel", regrette Eric Labourdette, président du secteur "Zones de secours" du SLFP. "Un tel mépris de la part de la direction de l'IILE, c'est du jamais vu !" En réaction, le SLFP n'exclut pas des actions menées par les agents lors des festivités du 1er mai. "C'est tout à fait possible, ils seront couverts par le préavis de grève", indique Eric Labourdette. "De toute manière, nous mettrons au point un plan d'actions dès ce week-end." Un an après le passage en zone de secours de l'IILE-SRI, le SLFP s'oppose au plan de personnel de la zone 2 de Liège jugé "médiocre" et "qui tient compte principalement de l'aspect budgétaire et non de la qualité de service à la population". Du personnel supplémentaire (environ 51 agents) ainsi qu'un équipement adapté font partie des revendications du syndicat. (Belga)

La rencontre entre Serge Cappa, le président de l'IILE-SRI Liège Zone 2, et les représentants syndicaux s'est déroulée vendredi à Liège. A l'issue de celle-ci, le SLFP n'était pas satisfait. "Le préavis de grève et nos revendications n'ont pas été évoqués, c'est dire toute l'importance que l'autorité accorde aux représentants du personnel", regrette Eric Labourdette, président du secteur "Zones de secours" du SLFP. "Un tel mépris de la part de la direction de l'IILE, c'est du jamais vu !" En réaction, le SLFP n'exclut pas des actions menées par les agents lors des festivités du 1er mai. "C'est tout à fait possible, ils seront couverts par le préavis de grève", indique Eric Labourdette. "De toute manière, nous mettrons au point un plan d'actions dès ce week-end." Un an après le passage en zone de secours de l'IILE-SRI, le SLFP s'oppose au plan de personnel de la zone 2 de Liège jugé "médiocre" et "qui tient compte principalement de l'aspect budgétaire et non de la qualité de service à la population". Du personnel supplémentaire (environ 51 agents) ainsi qu'un équipement adapté font partie des revendications du syndicat. (Belga)