"Si l'on fait abstraction de l'expansion, on a assisté, dans la plupart des pays européens, à un recul du nombre de visiteurs en raison d'un été caniculaire, de la Coupe du Monde de football, d'une offre de films moins porteuse et de l'absence de gros blockbusters au quatrième trimestre", temporise Kinepolis.

En Belgique, où le groupe compte 11 cinémas, la fréquentation a baissé de 5,2% pour atteindre 7,99 millions de visiteurs. "En Belgique, un premier trimestre exceptionnel grâce aux succès locaux 'Patser', 'FC De Kampioenen 3' et 'De Buurtpolitie', a été compromis par un troisième et un quatrième trimestres plutôt faibles, caractérisés par un contenu moins porteur que l'année précédente et une fin d'année sans gros blockbusters", souligne le groupe.

Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 475,9 millions d'euros, soit une hausse de 33,9%. Le bénéfice courant net a chuté de 3,4%, à 47,4 millions d'euros. Kinepolis propose un dividende de 0,92 euro (+1,1%).