Cent-six membres du personnel de cabine et 66 pilotes risquent de perdre leur emploi, a indiqué Hans Elsen du syndicat chrétien CSC-ACV. La société avait annoncé, en juillet, son intention de supprimer 80 emplois en raison de la crise sanitaire provoquée par le coronavirus. Qu'une entreprise veuille supprimer des emplois supplémentaires lors d'une procédure de licenciement relève du "jamais vu", selon le syndicat. (Belga)

Cent-six membres du personnel de cabine et 66 pilotes risquent de perdre leur emploi, a indiqué Hans Elsen du syndicat chrétien CSC-ACV. La société avait annoncé, en juillet, son intention de supprimer 80 emplois en raison de la crise sanitaire provoquée par le coronavirus. Qu'une entreprise veuille supprimer des emplois supplémentaires lors d'une procédure de licenciement relève du "jamais vu", selon le syndicat. (Belga)