Dès les prémisses du conflit, les banques belges ont proposé aux réfugiés ukrainiens le service bancaire de base qui permet d'obtenir un compte à vue assorti d'une carte de débit, rappelle Febelfin. Ils ont cependant aussi la possibilité d'ouvrir des comptes bancaires classiques, précise-t-on. Un dépliant informatif destiné aux réfugiés ukrainiens a été rédigé en plusieurs langues (ukrainien, russe, français, anglais, néerlandais et allemand), et notamment distribué par Fedasil. (Belga)

Dès les prémisses du conflit, les banques belges ont proposé aux réfugiés ukrainiens le service bancaire de base qui permet d'obtenir un compte à vue assorti d'une carte de débit, rappelle Febelfin. Ils ont cependant aussi la possibilité d'ouvrir des comptes bancaires classiques, précise-t-on. Un dépliant informatif destiné aux réfugiés ukrainiens a été rédigé en plusieurs langues (ukrainien, russe, français, anglais, néerlandais et allemand), et notamment distribué par Fedasil. (Belga)