Cette enveloppe, appelée à être formellement adoptée lundi en conseil des ministres, doit notamment aider à financer un Fonds de secours pour les grandes entreprises, prévoyant le cas échéant une nationalisation partielle et provisoire pour faire face à la crise, selon le texte. (Belga)

Cette enveloppe, appelée à être formellement adoptée lundi en conseil des ministres, doit notamment aider à financer un Fonds de secours pour les grandes entreprises, prévoyant le cas échéant une nationalisation partielle et provisoire pour faire face à la crise, selon le texte. (Belga)