Les représentants des actionnaires ont demandé à un juge d'en faire une plainte en nom collectif contre Leslie Moonves, qui a démissionné, Joe Ianniello, l'actuel PDG par intérim, mais aussi le directeur financier Lawrence Liding et l'ancien directeur de la communication Gil Schwartz. Ces quatre hommes auraient vendu au total 3,2 millions d'actions, pour une valeur de quelque 200 millions de dollars, avant que l'entreprise ne révèle qu'elle enquêtait sur des accusations de harcèlement sexuel contre M. Moonves. Selon la plainte, déposée par le fonds de retraite des employés du bâtiment de Californie du sud, le Construction Laborers Pension Trust for Southern California, le moment auquel ces actions ont été vendues "est inhabituel et suspect". M. Moonves aurait vendu des actions pour un montant de 155,3 millions de dollars entre juin 2017 et mai 2018, à un moment où l'entreprise avait déjà été approchée par des médias qui enquêtaient sur des accusations de harcèlement sexuel à l'encontre du PDG. Ce dernier a démissionné en septembre 2018. Le Wall Street Journal indique que CBS et M. Moonves nient ces accusations. (Belga)

Les représentants des actionnaires ont demandé à un juge d'en faire une plainte en nom collectif contre Leslie Moonves, qui a démissionné, Joe Ianniello, l'actuel PDG par intérim, mais aussi le directeur financier Lawrence Liding et l'ancien directeur de la communication Gil Schwartz. Ces quatre hommes auraient vendu au total 3,2 millions d'actions, pour une valeur de quelque 200 millions de dollars, avant que l'entreprise ne révèle qu'elle enquêtait sur des accusations de harcèlement sexuel contre M. Moonves. Selon la plainte, déposée par le fonds de retraite des employés du bâtiment de Californie du sud, le Construction Laborers Pension Trust for Southern California, le moment auquel ces actions ont été vendues "est inhabituel et suspect". M. Moonves aurait vendu des actions pour un montant de 155,3 millions de dollars entre juin 2017 et mai 2018, à un moment où l'entreprise avait déjà été approchée par des médias qui enquêtaient sur des accusations de harcèlement sexuel à l'encontre du PDG. Ce dernier a démissionné en septembre 2018. Le Wall Street Journal indique que CBS et M. Moonves nient ces accusations. (Belga)