Les syndicats distribueront quand même les tracts prévus aux clients qui pourront rentrer dans le magasin. Marks&Spencer avait rouvert un magasin en Belgique en mai 2015 après avoir quitté une première fois le pays en 2001, à la suite d'une politique de recentrage de ses activités sur l'Angleterre. Le 8 novembre dernier, la chaîne a fait part de sa volonté de fermer une centaine de magasins dans le monde, dont son magasin bruxellois où travaillent 126 personnes.

"Depuis l'annonce de la fermeture du magasin bruxellois, quatre réunions étaient prévues avec la direction mais celle-ci en a annulé deux en affirmant qu'elle n'était pas prête", a dénoncé le représentant du syndicat socialiste. "La direction belge ne semble pas de mauvaise volonté mais elle reçoit clairement ses ordres de Londres qui a décidé de débrancher la prise", a-t-il ajouté. Les magasins concernés - une centaine au total dans le monde - devraient fermer entre la mi-mai et la mi-juillet.

TT
© TT

Lire aussi: Marks & Spencer en Belgique: le come-back raté

Les syndicats distribueront quand même les tracts prévus aux clients qui pourront rentrer dans le magasin. Marks&Spencer avait rouvert un magasin en Belgique en mai 2015 après avoir quitté une première fois le pays en 2001, à la suite d'une politique de recentrage de ses activités sur l'Angleterre. Le 8 novembre dernier, la chaîne a fait part de sa volonté de fermer une centaine de magasins dans le monde, dont son magasin bruxellois où travaillent 126 personnes. "Depuis l'annonce de la fermeture du magasin bruxellois, quatre réunions étaient prévues avec la direction mais celle-ci en a annulé deux en affirmant qu'elle n'était pas prête", a dénoncé le représentant du syndicat socialiste. "La direction belge ne semble pas de mauvaise volonté mais elle reçoit clairement ses ordres de Londres qui a décidé de débrancher la prise", a-t-il ajouté. Les magasins concernés - une centaine au total dans le monde - devraient fermer entre la mi-mai et la mi-juillet. Lire aussi: Marks & Spencer en Belgique: le come-back raté