Les extensions pour lesquelles l'aéroport a obtenu ce permis unique devraient faire passer de 30.000 à 64.000 mètres carrés la surface du terminal. Le nombre de comptoirs d'enregistrement devrait notamment passer de 25 à 44 et celui des portes d'embarquement de 11 à 22. Une augmentation du nombre de portiques de sécurité est également prévue. Tous ces aménagements permettront d'accroître le confort des passagers transitant par le terminal, a indiqué le porte-parole de BSCA.

Par le passé, les responsables de l'aéroport se sont parfois plaints d'être à l'étroit dans les murs actuels du terminal, inauguré en janvier 2008.

Les investissements liés à ces travaux sont encore chiffrés de façon approximative entre 80 et 100 millions d'euros. Mais l'ensemble sera réalisé sur fonds propres comme cela est prévu depuis longtemps, a indiqué le porte-parole. Ce dernier n'a pas été en mesure d'avancer une date pour le début des travaux.

Les extensions pour lesquelles l'aéroport a obtenu ce permis unique devraient faire passer de 30.000 à 64.000 mètres carrés la surface du terminal. Le nombre de comptoirs d'enregistrement devrait notamment passer de 25 à 44 et celui des portes d'embarquement de 11 à 22. Une augmentation du nombre de portiques de sécurité est également prévue. Tous ces aménagements permettront d'accroître le confort des passagers transitant par le terminal, a indiqué le porte-parole de BSCA. Par le passé, les responsables de l'aéroport se sont parfois plaints d'être à l'étroit dans les murs actuels du terminal, inauguré en janvier 2008. Les investissements liés à ces travaux sont encore chiffrés de façon approximative entre 80 et 100 millions d'euros. Mais l'ensemble sera réalisé sur fonds propres comme cela est prévu depuis longtemps, a indiqué le porte-parole. Ce dernier n'a pas été en mesure d'avancer une date pour le début des travaux.