KLM avait annoncé qu'elle annulerait jusqu'à cinquante vols par jour pendant le week-end prolongé de la Pentecôte en raison de l'affluence attendue à Schiphol. La compagnie aérienne entendait contribuer ainsi "à une situation gérable à l'aéroport et au sein de la compagnie en tant que telle." Les dernières semaines se sont révélés souvent chaotiques à l'aéroport de Schiphol. Le secteur aérien a en effet procédé à des licenciements massifs de personnel pendant la pandémie de coronavirus, mais maintenant que la demande de voyages en avion reprend, il a du mal à trouver suffisamment de personnel. Samedi, les files s'étendaient jusqu'à l'extérieur du hall des départs, l'aéroport qualifiant lui-même la situation de "chargée mais gérable". (Belga)

KLM avait annoncé qu'elle annulerait jusqu'à cinquante vols par jour pendant le week-end prolongé de la Pentecôte en raison de l'affluence attendue à Schiphol. La compagnie aérienne entendait contribuer ainsi "à une situation gérable à l'aéroport et au sein de la compagnie en tant que telle." Les dernières semaines se sont révélés souvent chaotiques à l'aéroport de Schiphol. Le secteur aérien a en effet procédé à des licenciements massifs de personnel pendant la pandémie de coronavirus, mais maintenant que la demande de voyages en avion reprend, il a du mal à trouver suffisamment de personnel. Samedi, les files s'étendaient jusqu'à l'extérieur du hall des départs, l'aéroport qualifiant lui-même la situation de "chargée mais gérable". (Belga)