Depuis le début de l'année, les clients de tous les magasins Colruyt, Dreamland et Okay peuvent payer avec leur smartphone. Atos Wordline, qui traite les transactions électroniques en Belgique, teste également la nouvelle solution de paiement mobile SmartPay dans d'autres magasins et espère l'étendre à l'ensemble du marché durant la deuxième moitié de cette année.

"Nous négocions actuellement avec tous les grands détaillants, de l'Inno à Delhaize", rapporte Atos Worldline. La technologie n'est pas appelée à remplacer les paiements par carte bancaire mais à offrir une solution complémentaire, précise l'entreprise.

Depuis le début de l'année, les clients de tous les magasins Colruyt, Dreamland et Okay peuvent payer avec leur smartphone. Atos Wordline, qui traite les transactions électroniques en Belgique, teste également la nouvelle solution de paiement mobile SmartPay dans d'autres magasins et espère l'étendre à l'ensemble du marché durant la deuxième moitié de cette année."Nous négocions actuellement avec tous les grands détaillants, de l'Inno à Delhaize", rapporte Atos Worldline. La technologie n'est pas appelée à remplacer les paiements par carte bancaire mais à offrir une solution complémentaire, précise l'entreprise.