En concevant cette exposition intitulée "Napoléon, au-delà du mythe", dans le cadre de "2021, année Napoléon", Europa Expo a opté pour une approche objective, critique, sans tabou et conforme à la vérité historique. Elle a ainsi été réalisée avec la collaboration d'historiens, sous la conduite du professeur Philippe Raxhon (Université de Liège), et sous le patronage de la Fondation Napoléon. Etablie dans l'espace muséal de la gare de Liège-Guillemins, cette exposition est présentée comme la plus grande exposition belge organisée dans le cadre du bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte. Europa Expo a conçu "Napoléon, au-delà du mythe" au départ de décors originaux, de reconstitutions, de quelque 350 pièces authentiques issues de collections privées (dont celle de Bruno Ledoux) et d'institutions belges et étrangères, d'écriteaux explicatifs et vidéos apportant des informations complémentaires. En outre, un audioguide quadrilingue accompagne le visiteur. L'exposition a été imaginée au-delà d'un parcours chronologique classique. Ainsi, au départ de son exil sur l'île de Sainte-Hélène et ses dernières années, l'exposition est construite sur des flash-back qui mettent en lumière des moments importants de la vie de Napoléon. Tout au long du parcours, les différentes salles sont ainsi consacrées à la révolution, à la vie de soldat, aux batailles, à son sacre, au faste... Le visiteur sera notamment immergé dans un bivouac qui a été reconstitué avec la participation de Franky Simon, scénographe de reconstitutions de batailles historiques, dont celle du bicentenaire de la bataille de Waterloo dans laquelle il a incarné le maréchal Ney. Parmi les nombreuses pièces originales présentées, on peut citer un fer de guillotine, un lit de camp, un havresac de soldat, un sabre de la collection de Napoléon, une robe de cour attribuée à Joséphine (épouse de Napoléon), une baignoire offerte à l'empereur ou encore l'un des dix-neuf bicornes ayant été portés par Napoléon. On peut aussi y admirer des reconstitutions à l'identique des uniformes du sacre. L'exposition est à découvrir jusqu'au 9 janvier 2022. En raison du Covid-19, l'accès se fait sur réservation via www.europaexpo.be. (Belga)

En concevant cette exposition intitulée "Napoléon, au-delà du mythe", dans le cadre de "2021, année Napoléon", Europa Expo a opté pour une approche objective, critique, sans tabou et conforme à la vérité historique. Elle a ainsi été réalisée avec la collaboration d'historiens, sous la conduite du professeur Philippe Raxhon (Université de Liège), et sous le patronage de la Fondation Napoléon. Etablie dans l'espace muséal de la gare de Liège-Guillemins, cette exposition est présentée comme la plus grande exposition belge organisée dans le cadre du bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte. Europa Expo a conçu "Napoléon, au-delà du mythe" au départ de décors originaux, de reconstitutions, de quelque 350 pièces authentiques issues de collections privées (dont celle de Bruno Ledoux) et d'institutions belges et étrangères, d'écriteaux explicatifs et vidéos apportant des informations complémentaires. En outre, un audioguide quadrilingue accompagne le visiteur. L'exposition a été imaginée au-delà d'un parcours chronologique classique. Ainsi, au départ de son exil sur l'île de Sainte-Hélène et ses dernières années, l'exposition est construite sur des flash-back qui mettent en lumière des moments importants de la vie de Napoléon. Tout au long du parcours, les différentes salles sont ainsi consacrées à la révolution, à la vie de soldat, aux batailles, à son sacre, au faste... Le visiteur sera notamment immergé dans un bivouac qui a été reconstitué avec la participation de Franky Simon, scénographe de reconstitutions de batailles historiques, dont celle du bicentenaire de la bataille de Waterloo dans laquelle il a incarné le maréchal Ney. Parmi les nombreuses pièces originales présentées, on peut citer un fer de guillotine, un lit de camp, un havresac de soldat, un sabre de la collection de Napoléon, une robe de cour attribuée à Joséphine (épouse de Napoléon), une baignoire offerte à l'empereur ou encore l'un des dix-neuf bicornes ayant été portés par Napoléon. On peut aussi y admirer des reconstitutions à l'identique des uniformes du sacre. L'exposition est à découvrir jusqu'au 9 janvier 2022. En raison du Covid-19, l'accès se fait sur réservation via www.europaexpo.be. (Belga)