Syndicats et employeurs discutent de ce sujet en toute discrétion depuis plusieurs semaines, le précédent accord datant de 2012. "Il n'y a pas d'accord, mais pas de rupture non plus", a commenté Michèle Sioen selon qui les négociations vont se poursuivre dans l'espoir de dégager un compromis après les vacances de carnaval. (Belga)

Syndicats et employeurs discutent de ce sujet en toute discrétion depuis plusieurs semaines, le précédent accord datant de 2012. "Il n'y a pas d'accord, mais pas de rupture non plus", a commenté Michèle Sioen selon qui les négociations vont se poursuivre dans l'espoir de dégager un compromis après les vacances de carnaval. (Belga)