Un millier de personnes avait fait usage du service "Treski" l'an dernier. Celui-ci permettait aux amateurs de sports d'hiver de rallier depuis Bruxelles, Anvers ou les Pays-Bas les stations autrichiennes telles que Kitzbühel, Zell am See et Innsbrück. La SNCB n'abandonne l'initiative et recherche un nouveau partenaire pour l'hiver 2017-2018. Si la liaison est à nouveau à l'ordre du jour, ce ne sera en tout cas pas avec des voitures-couchettes belges. Les 14 voitures dont dispose encore la SNCB peuvent uniquement être utilisées par d'autres sociétés pour des charters jusqu'à la fin de l'année prochaine, avant leur destruction. (Belga)