Vendredi dernier, les candidats repreneurs avaient dû déposer leurs offres mais l'offre unique a été jugée insuffisante. "Il n'y avait qu'une offre seulement d'une société allemande qui avait montré de l'intérêt mais elle fixait trop de conditions préalables. L'offre était aussi trop basse", a expliqué M. Lammar. "Nous avons trouvé un repreneur pour la marchandise des 119 magasins, un acteur français, mais c'est une goutte d'eau pour solder l'endettement." (Belga)

Vendredi dernier, les candidats repreneurs avaient dû déposer leurs offres mais l'offre unique a été jugée insuffisante. "Il n'y avait qu'une offre seulement d'une société allemande qui avait montré de l'intérêt mais elle fixait trop de conditions préalables. L'offre était aussi trop basse", a expliqué M. Lammar. "Nous avons trouvé un repreneur pour la marchandise des 119 magasins, un acteur français, mais c'est une goutte d'eau pour solder l'endettement." (Belga)